Les « RÉFORMES »…lesquelles et comment ?…

IL ne sortira pas de réformes structurelles de fond des rencontres internationales réguliéres—dont les objectifs restent séparés les uns des autres. (CLIMAT – EURO – POPULATION -RESSOURCES…);

–IL ne sortira pas de réformes structurelles de fond sans l´accord des populations,–mais celui-ci est en général biaisé ( cochez ici-cochez lá,faites ce qu´on vous dit–et si vous ne le faites pas,vous recommencerez ,jusqu´á ce que vous disiez oui );

–LES modifications  au  réel  SONT  EMMURÉES  dans le PROTOCOLE, alors qu´elles doivent  commencer par les changements d´HABITUDES.Les journalistes s´exclament lorsqu´un chef d´état européen envoie  une copie de son discours–sur l´Europe vue au pratique–,á un(e) de ses collégue (!). Quoi de plus naturel, pourtant,dans le cadre commun des échanges de travail !

On craint la perte des souverainetés nationales , mais on ne définit pas les points qui fachent dans l´intégration fédéraliste (UE)–ce qui permettrait d´ouvrir les barriéres mentales…qui sont restés–elles–, bien fermées ,méme aprés l´ouverture des frontiéres !…

De meme ,on craint la mise á ÉGALITÉ des powers-blocs,par peur que cette intégration (d´esprit fédéraliste) ,ne s´étende  aux relations trans-blocs !…

Il n´y a pas de définitions des critéres de qualité européens et mondiaux et les programmes d´aides au développement commencent par la peur de froisser les succeptibilités,–au lieu de dresser un tableau clair aux gouvernements qui recoivent l´aide. (Mais on veut les faire rentrer dans le systéme numérisé des évaluations et besoins )!…On maintient aussi leur dépendance á l´aide qui résulte de leur infrastructure non bátie (alors que les pays qui fournissent l´aide regorgent de sans-travail et que les travailleurs locaux pourraient etre adéquatement entrainés..) On critique les politiques d´aides apportée par  la Chine–et qui vont dans ce sens… On préfére se cantonner dans la défense des principes théoriques …Les programmes d´aides  sont établis numériquement ( on envoie des tracteurs lá oú ce sont des chaussures qui sont demandées…).On ne fournit pas les besoins de base dans la  lutte contre les  CAUSES  de propagations des maladies–car la vente des produits –oudes  remédes– constitue un  marché appréciable…etc,etc

Il n´y a pas de solutions globales et interactives,–á part l´internet en lui-méme,mais la plupart du temps,il n´est pas utilisé á ces fins…

NI  l´économie  ni  la  finance  ne  percoivent  l´intéraction  du développement sur leurs propres habitudes, cultures et infrastructures. On garde ( globalement ) séparés les calculs du secteur privé et ceux du secteur  public ! ( On  ne  » voit  » pas intéractivement et en croisement )…

ET … on n´accepte pas d´ autres philosophies du droit que   » la sienne »!…En un mot, on  est trop occupés á l´expansion économique–par tous les (autres) moyens–,ce qui conduit paradoxalement  » á la crise « –économique et structurelle –européenne et mondiale.

Cette crise durable de la confiance,(et du systéme financier  mondial),ne sera pas résolue par le MAINTIEN Á TOUT PRIX des positions conservatives,mais par une adoption GÉNÉRALISÉE, (DANS TOUTES LES COUCHES DE DÉCISIONS), d´une position favorable AUX RÉFORMES qui s´avérent et s´avéreront,nécessaires.

POUR l´instant, on  préfére  encore et toujours  » préparer la prochaine guerre « ,comme moyen de régler les problémes–ce qui coúte ( parait-t-il–) moins d´années et moins d´efforts…

Ce n´est pas l´avis de tout le monde…et ce n´est pas prouvé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :